Fiche

Responsable : 
Laurent D'Agostino
Période de fouille : 
2014
Localité : 
Ambérieu-en-Bugey (Ain)
Type d'opération : 
Période : 

Résumé

Situé sur les hauteurs dominant la ville d’Ambérieu-en-Bugey dans l’Ain, le château de Saint-Germain est considéré comme l’un des plus anciens et des plus vastes ensembles castraux du département. Saint-Germain regroupe au sein de plusieurs enceintes emboîtées une résidence seigneuriale fortifiée et plusieurs bourgs castraux successifs. L’étude archéologique du castrum, reprise en 2013, vise à documenter l’ensemble du site par le relevé du plan topographique et des différentes élévations conservées, à analyser et enregistrer les structures archéologiques et, enfin, à offrir une interprétation de ces vestiges par la comparaison du monument et des données d’archives. L’approche diachronique, encore embryonnaire, vise également à préciser les conditions de développement du castrum médiéval à partir de l’occupation du haut Moyen Âge caractérisée au niveau de la chapelle.

Dans ces différentes perspectives, l’opération de 2014 a permis de poursuivre le relevé et l’analyse des élévations de la cour haute, de poursuivre le relevé du plan topographique en abordant le bourg vieux (antérieur à 1321) et d’entamer le recollement de la documentation graphique réalisée dans les années 1970 de manière à placer les nouvelles recherches dans la continuité de celles déjà réalisées. Par ailleurs, la reprise des données des fouilles anciennes a été complétée par l’étude partielle du mobilier. Le présent rapport intègre ainsi les données de l’étude du mobilier métallique découvert durant les fouilles des années 1970 ; cette étude, réalisée dans le cadre d’un Master 1 par Arnaud Letailleur, a permis de faire le point sur ce mobilier resté jusqu’à présent en grande partie inédit. Enfin, une analyse plus patrimoniale du site a été engagée avec la municipalité d’Ambérieu-en-Bugey à travers un diagnostic préliminaire de l’état de conservation global des maçonneries et des risques pour les visiteurs.

Laurent D’Agostino