La formation théorique en archéologie assurée par l’Université doit nécessairement être complétée par des applications pratiques. C’est le but des chantiers écoles (fouilles programmées) que HADÈS a initié sur les sites des castrum de Mouret (12) et de Commarque (24), au château de Ventadour (19) et plus récemment à la villa antique de Cheberne à Néris-les-Bains (03). L’étudiant stagiaire est associé à toutes les taches d’un chantier : fouille, relevés, enregistrement de données, topographie, traitement du mobilier archéologique, etc.

Outre ces chantiers estivaux, Hadès accueille pendant toute l’année des stagiaires dans ses locaux ou sur les chantiers en cours. Ces stages permettent aux étudiants de valider leur cursus universitaire en se confrontant à la réalité du terrain dans un contexte d’archéologie préventive ou de participer à la phase de « post-fouille » qui s’achève par la rédaction du document final de synthèse (le rapport de fouilles).