Crédits

Crédits iconographiques HADÈS

Sauf indications contraires – mentionnées ci-dessous – les photos utilisées dans ce site sont toutes issues de la photothèque HADÈS. Si, malgré tous nos efforts, vous constatez un oubli ou une erreur prenez contact avec nous afin de remédier à cette irrégularité involontaire (contact.toulouse@hades-archeologie.com).

Crédits iconographiques hors HADÈS

Bordeaux (33), Rue du Hâ, fouille d’un îlot urbain antique ; clichés © B. Combret (www.arcanes-slc.com).

Bayonne (64), Hôtel des Basses-Pyrénées, observation de la surélévation moderne de la Tour du Bourreau (enceinte du Bas Empire) ; cliché © J.-P. Fourdrin.

Saint-Jean-Ligoure (87), Château haut de Châlucet, reconstitution infographique de la vue générale du château à la fin du XIIIe siècle ; modélisation 3D © E. Tamboise.

Bordeaux (33), Rue du Hâ, localisation de la villa du Haut-Empire dans le parcellaire antique réduit par l’enceinte du IIIe siècle ; d’après R. Etienne (dir.), Histoire de Bordeaux, Toulouse, Privat, 2001.

Montpellier (34), Dominium Providence, localisation du site dans l’agglomération médiévale de Montpellier ; d’après B. Sournia et J.-L. Vayssettes, Montpellier : la demeure médiévale, Études du Patrimoine, Paris, 1991.

Mouret (12), le castrum de Mouret, plan d’ensemble du castrum avec la localisation des sites étudiés ; © C.A.M.L.

Mouret (12), le castrum de Mouret, évolution du logis attenant à la tour de Reilhac entre le Moyen Âge et l’époque moderne ; © C.A.M.L.

Néris-les-Bains (03), Nériomagus et les réseaux routiers antiques ; © Revue Archéologique du Centre de la France.

 

Cadre légal d’usage

L’ensemble des contenus (photos, dessins, textes…) consultables sur ce site demeure la propriété exclusive de HADÈS et de ses partenaires et relève de la législation française sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle. Tous les droits de reproduction sont réservés, y compris pour les documents téléchargeables et les représentations iconographiques et photographiques.

Vous pouvez télécharger, afficher ou imprimer les informations disponibles sur ce site pour un usage exclusivement privé, à des fins non commerciales, sans modifier toute mention relative aux droits de propriété intellectuelle et en veillant à reproduire sur chaque copie qui sera faite la mention suivante : « ce document provient du site web HADÈS (http://www.hades-archeologie.com). Tous les droits de reproduction sont réservés ».

Tout autre usage est expressément interdit sans l’autorisation préalable et écrite de HADÈS et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du code de la Propriété intellectuelle.

Le code de la Propriété Intellectuelle précise qu’il faut citer la source ou demander l’autorisation de l’auteur des images. Il ne joue que dans le cadre du respect du droit d’auteur. En tant que création de l’esprit, les images (même les copies d’écran) sont donc protégées par le droit d’auteur (art. L112-2-9 du code de Propriété Intellectuelle).

Le fait de reproduire ou de représenter, sans autorisation, des images, textes ou documents est punissable sur le plan civil par une condamnation à des dommages et intérêts. Ces dommages et intérêts dépendent du préjudice subi du à la dénaturation de la façon dont est présenté le site et des répercussions qu’a pu en avoir l’auteur du site, de la façon dont l’image a été mise en avant et de celle qu’elle a pu rapporter éventuellement en terme financier au concepteur.